AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le climat au Maroc

Aller en bas 
AuteurMessage
Maya
karim'Admin
karim'Admin
avatar


MessageSujet: Le climat au Maroc   Sam 26 Déc - 22:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le climat dominant au Maroc est méditerranéen; tempéré à l'Ouest et au Nord par l'Océan Atlantique. A l'intérieur, le climat est plus continental avec des écarts importants de températures. La zone de l'Atlas est humide, l'enneigement y est fréquent. Le Sud a un climat désertique.
Dans l'intérieur, le climat varie en fonction de l'altitude. Les étés sont chauds et secs, surtout lorsque souffle le sirocco brûlant ou le chergui, vent d’été venant du Sahara. A cette saison, les températures moyennes sont de 22° C à 24° C. Les hivers sont froids et pluvieux avec gel et neige fréquents. La température moyenne évolue alors de 12° C à 14° C et peut descendre exceptionnellement jusqu'à -20°C.
Le Maroc pré-saharien et saharien a un climat désertique sec.

Le Maroc Ville par Ville


Bien que la langue officielle au Maroc soit l'arabe, on observe de nombreuses autres « langues » dans le royaume. Par exemple, dans le haut Atlas occidental et l'Anti-Atlas on parle souvent le tashelhit. Dans le Moyen Atlas le tamazight et le tarifit dans le Rif central et oriental. A l'origine de ces trois « langues » fractionnées, une seule et même origine, le berbère. D'ailleurs, à l'heure actuelle, ces langues sont largement répandu et tout à fait autorisé, le prouve les journaux télévisés qui sont fait dans ces trois dialectes. Et ceci car le Royaume du Maroc est parmi tous les États du Maghreb et du Sahara, celui qui compte le plus grand nombre de Berbères.

Quelques importantes villes marocaines:


Rabat


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est la capitale du Royaume, autant dire que visiter le Maroc sans passer par sa capitale, serait inconcevable. Rabat, est une ville assez riche en monuments. Rabat contraste avec les grandes attractions touristiques de l'intérieur du pays comme Fès ou Marrakech. On peut cependant en dire que Rabat, n'est pas la capitale du Royaume depuis longtemps. C'est seulement sous le protectorat français que Rabat devint la capitale du Maroc. Les français ont alors décidé de transférer la capitale qui était auparavant Fès, vers Rabat. Et ceux pour plusieurs raisons. Notamment parce que Rabat était une ville bien moins agité et beaucoup moins hostile que Fès. Côté histoire, on peut noter que sous Yacoub el-Mansour (« le Victorieux »), Rabat connu un moment de gloire. Après plusieurs campagnes militaires victorieuses en Espagne, Ribat el-Fatah (« la forteresse victorieuse »), devint une grande capitale. El-Mansour fit élever plusieurs kilomètres de murailles et percer la porte des Oudaias pour pénétrer dans la kasbah. Il entreprit alors l'édification de la plus grande mosquée de tout l'ouest musulman si ce n'est de tout l'Islam. Sa mort en 1199, mis un terme à ce grandiose projet. La Grande Mosquée, dominant le pont sur l'oued Bou Regreg, ne fut jamais achevée. Il reste aujourd'hui l'impressionnant minaret et des colonnes

Casablanca :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Merveilles de Casablanca la deuxième ville marocaine apres Ribat. Incontestablement plus grande métropole du Maghreb, Casablanca fait tout pour mériter son rang.
Ville moderne, au charme visionnaire, elle ne cesse d'employer son énergie avec détermination pour propulser le Maroc vers l'avenir. Il n'est pas étonnant que Casablanca ait été choisie pour accueillir le monument de ce siècle, le rêve de toute une nation, la mosquée Hassan II.
Des affaires internationales s'y traitent, les commerces de luxe y abondent, les industries de pointe s'y concentrent, les grands hôtels y foisonnent, des congrès de portée mondiale s'y tiennent: Casablanca incarne véritablement le Maroc Moderne.

Place Mohamed V

Magnifique ensemble architectural: La poste, le palais de justice, la préfecture, le consulat de France, Bank Al Maghrib, élégamment agencé autour d'une belle fontaine, qui, le soir venu, enchante avec son spectacle sons et lumières les amoureux de cette place
Le marché central
En plein cœur de Casablanca, le promeneur se verra enchanté par les mille et un étalages de fruits et légumes du jour superbement disposés en pyramides de toutes les couleurs. A côté, poissons et fruits de mer, tout droit sortis de l'océan, donnent l'eau à la bouche à plus d'un. Autour de l'entrée du marché, des fleuristes étalent d'innombrables bouquets multicolores, et n'hésitent pas à faire acte de leur hospitalité, en offrant des roses aux touristes.

Le quartier des Habous

A la recherche d'un dépaysement à l'intérieur de Casablanca, vous ne trouverez pas meilleur endroit. En effet, ce quartier, à l'architecture et l'ambiance des anciennes Médinas de Fès ou de Marrakech, en possède aussi tous les ingrédients: artisans dinandiers ou marqueteurs, marchands de tapis, et autres commerçants à la criée.

Fès


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Du Palais Royal au mellah (ex quartier juif), par les mosquées du XIV siècles, la kissaria (marché du tissus) l'on débouche sur le grand Mechouar et la Makina . Le palais royale : Sa porte monumentale a été récemment restaurée (1975).
La mellah quartier juif et marchant attenant au palais royal doit son nom à un affluent de l'oued Fès oued "Mellah" ou "Salé".
Ce quartier devient au XIV siècle la résidence des juifs de Fès qui étaient ainsi sous la protection immédiate des souverains

Le petit et le grand Mechouar, terme désignant une esplanade entourée de hautes murailles à proximité du palais royale servant aux entrées officielles, réceptions des ambassadeurs et à la baia (cérémonie d'allégeance) et enfin la Makina ancienne manufacture d'arme fondée en 1886 sous le règne de Moulay Hassan. Ce palais est aujourd'hui transformé en musée d'art Marocain.

Marrakech


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le palais de la BAHIA
Palace datant du XIVe siècle, dont les chambres sont richement décorées, et renfermant de beaux jardins et de beaux patios

Le palais EL BADII

Le must des musts, un historien en dit: " le souverain marocain (Ahmed El Mansour Ed-Dahbi, qui en ordonna la construction) a éclipsé les Omeyades en Syrie, les Abbasides à Baghdad et les Fatimides en Egypte. Il a même dépassé les édifices des Rois Romains et des Rois de Perse". Ce monument grandiose a été édifié à la suite de la victoire en 1578 du sultan Ahmed El Mansour Ed-Dahbi, dans la bataille célèbre sous le nom de "la Bataille des Trois Rois". A l'époque, ce palais attira la convoitise de bien des Rois, qui savaient que "celui qui le possédait, possédait le pouvoir, et celui qui le perdait, perdait le pouvoir"

La koutoubia

Joyau de l'architecture musulmane de l'époque, n'ayant alors comme rivale que la Giralda à Séville et la Tour Hassan à Rabat, la Koutoubia fascine encore par la beauté de ses formes et la grandeur de son architecture. Visible à plus de 25 km de la ville, son minaret en pierre, haut de ses 77 mètres, semble défier avec élégance les cimes du Haut Atlas.
Joyau du balnéaire marocain.

Agadir

Entre le vert odorant des eucalyptus, des pins, des tamaris et le bleu enchanteur d'une mer limpide, calme, vivifiante, délicieuse, bleu à peine plus soutenu que celui du ciel, où, tous les jours, brille un soleil éclatant, s'étale une sublime plage de sable fin légèrement doré, longue de 10 kilomètres, la plage d'Agadir.
C'est dans ce splendide décor naturel qu'a été conçue la plus belle, la plus prisée et la plus hospitalière station balnéaire du Maroc.
Pratiquer tennis, golf, voile, équitation… s'essayer au ski nautique, à la plongée, à la pêche au gros…se délecter de poissons frais, de plats typiques de la meilleure gastronomie marocaine… danser jusqu'à l'aube… s'endormir dans le luxe accueillant d'un hôtel au service raffiné… changer d'air dans les régions avoisinantes, rencontrer les fameux "hommes bleus", découvrir les souks aux chameaux d'une ville médiévale ou pré- saharienne… à la ville d'Agadir, les touristes sont Rois .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Le climat au Maroc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» climat d'essaouira
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum mixte :: Pays : cultures et traditions :: Le Maroc-
Sauter vers: